Voyage en Pologne mai 2006

du 12 au 17 mai 2006

mardi 1er août 2006

J’aurai voulu soudain être aussi Polonais pour retrouver un peu ma fierté de Français

La délégation française du Chemin Européen des Oratoires, conduite par Robert et Claudia Mestelan a effectué du 12 au 17 mai un pèlerinage mémorable. A son retour, elle nous a fait parvenir la communication suivante :

Nous étions finalement 36 le 12 mai à partir en avion de Marseille, Nice, Lyon et Paris pour être le 13 mai à Wadowice et participer ainsi à la bénédiction de l’oratoire « Totus tuus », élevé en reconnaissance au pape Jean Paul II.

La bénédiction solennelle a été faite le 13 mai à 10 heures par le père Kazimierz Suder, condisciple de S.S. Jean Paul II au séminaire clandestin de Cracovie et par l’abbé Gérard Trauchessec de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre en présence d’une foule de personnalités civiles et religieuses, conduite par Ewa Filipiak, maire de Wadowice et Stanislawa Wodynska présidente de l’Association Dr. Edmund Wojtyla.

Après l’interprétation des hymnes nationaux Polonais et Français, de nombreuses allocutions ont sou-ligné la force de l’amitié Franco Polonaise, ainsi que la signification et la portée de cet oratoire première pierre du Chemin Européen : en inscrivant dans la pierre les cœurs entrelacés de Jésus et de Marie, il affirme avec éclat la vocation chrétienne de l’Europe.

Les français ont tenu à visiter la maison natale de Jean Paul II et la basilique Offertoire de la Sainte Vierge, avant de participer, à l’église Saint Pierre, à la sainte messe, suivie ici comme partout en Pologne par la récitation du chapelet devant le Saint Sacrement et une procession solennelle. Les jours suivants nous sommes allés à Czestochowa, Auschwitz, Cracovie et Kalwaria Zebrzydowska, mais c’est ici dans cette église Saint Pierre, élevée par la foi et la reconnaissance des Polonais, que nous avons pris conscience de la puissance de ce peuple et du trésor spirituel qu’il nous transmet, ainsi qu’à toute l’Europe. En entendant chanter cette foule, en la voyant prier le chapelet à la main, toute l’église à genoux derrière son évêque, Jean Claude Constantin, un des membres de notre groupe, a écrit ce que nous avons tous ressenti :

« De chants et de discours, quelle inauguration ! Quelle fête ce fut, quelle grande émotion ! Tout le monde bien mis, fiers de nous recevoir Nos amis Polonais ont le sens du devoir. J’ai reçu ce jour-là des leçons de valeurs, de fierté, de Courage, ces gens n’ont jamais peur de montrer en Chantant leur foi dans la prière.

Alors que je rentrais à l’église Saint Pierre, un frisson de bonheur me porta vers le haut : tant ces chants étaient purs, tant ces chants étaient beaux.

J’aurais voulu soudain être aussi Polonais Pour retrouver un peu ma fierté d’être Français. »

Avant de quitter la Pologne, une semaine avant l’arrivée de Benoît XVI, nous sommes allés une dernière fois nous recueillir devant l’oratoire « Totus tuus » pour demander à la Sainte Vierge de nous aider à poursuivre la construction de ce chemin, placé maintenant sous la protection spirituelle de Jean Paul II, le plus grand pèlerin de notre temps.

Documents joints


La Route de l’Europe chrétienne - Atelier Lou Barri - 84740 Velleron / France - Tel/Fax 04 90 20 08 70
atelierloubarri@free.fr
Association Loi 1901déposée à la sous-Préfécture de Carpentras et inscrite le 20 novembre 2006 sous le N°084.3.00 4972